Environnement. Macron veut revoir le modèle de prévention et de lutte contre les incendies (2022)

  • Environnement
  • Ici on agit !
  • Notre baromètre exclusif sur les Français et l'empreinte carbone

En Gironde, l'incendie ne progresse plus depuis vendredi après-midi. En Bretagne, dans la forêt de Brocéliande, le feu était contenu aux deux tiers. Les pompiers craignent que les orages attendus dans la soirée compliquent leur lutte contre les flammes en faisant basculer le vent.

Par La rédaction - 13 août 2022 à 23:30 | mis à jour le 13 août 2022 à 23:31 - Temps de lecture :

|

Les informations à retenir

  • Emmanuel Macron a l'intention de revoir le modèle de prévention et de lutte contre les incendies, annonce le JDD. Il convoquera à l'Élysée les acteurs des départements touchés par des feux quand ceux-ci seront tous éteints.
  • Les pompiers poursuivaient samedi leur lutte contre les incendies notamment en Gironde, dans les Landes, la Drôme et en Bretagne. Une reprise du feu a eu lieu ce samedi à Mostuéjouls (Aveyron), mais aussi dans le Jura, dans le secteur de Vescles et Cernon.
  • La nuit s'annonce périlleuse avec l’arrivée en soirée d’orages secs par l’ouest et la crainte de nouveaux départs de feu.
  • D'après BFMTV, deux incendiaires présumés ont été arrêtés vendredi dans les Ardennes et dans la Sarthe.

23h30 : Ce direct est désormais terminé. Merci de nous avoir suivis.

23h28: Les pompiers signent une tribune pour réclamer plus de moyens

Toujours dans le JDD, les présidents de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), dela Conférence nationale des services d’incendie et de secours (CNSIS) etde l’Association nationale des directeurs de SDIS (ANDSIS) ont signé une tribune pour demander plus de moyens. «Tous les voyants sont au rouge. Le changement climatique va s’inscrire dans la durée et nous frapper tous de plus en plus fort», soulignent-ils.

Ils réclament notamment le « doublement» de la partdu produit de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA) reversés aux services d’incendie et de secours (SDIS). «Cette réflexion doit se mener dès à présent, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023», plaident-ils.

22h45: Emmanuel Macron veut revoir le modèle de prévention et de lutte contre les incendies

Selon le Journal du Dimanche, le président de la République a décidé de réunir à l'Elysée les acteurs des départements touchés par les incendies (pompiers, pilotes, agriculteurs, élus, etc.) quand ces derniers seront éteints afin de revoir le modèle de prévention et de lutte contre les incendies. En vacances au fort de Brégançon, Emmanuel Macron a échangé ce samedi avec des pompiers et des élus du Jura, où une reprise de feu est survenue le même jour.

Il a salué l'aide spontanée des agriculteurs aux pompiers, qui leur ont fourni de l'eau. Il a demandé au préfet du Jura de les réquisitionner a posteriori afin de les indemniser.

22h09 : Plus de 1 000 personnes évacuées dans l'Aveyron

La reprise « virulente » du feu samedi à Mostuéjouls (Aveyron) a finalement contraint ce samedi soir la préfecture à évacuer « six hameaux», représentant « près de 1000 personnes supplémentaires ». Depuis lundi, cet incendie qui n'a pas fait de blessé avait déjà été à l'origine de l'évacuation de jusqu'à 3000 personnes qui avaient depuis été autorisées à regagner leurs domiciles ou leur lieu d'hébergement quand il s'agissait de vacanciers.

(Video) Public Trust Feature Film | The Fight for America’s Public Lands

21h04 : 150 hectares supplémentaires brûlés dans le Jura

Dans le Jura, où le feu a repris ce samedi alors qu’il avait été déclaré fixé le matin, 150 hectares supplémentaires ont été réduits en cendre, portant le total des terres brûlées à plus de 800 hectares depuis mardi dans le département. Près de 300 pompiers sont sur les lieux ainsi que des moyens d’extinction aériens.

20h20: Le feu dans la Drôme « toujours pas fixé»

Le feu de forêt et de végétation qui s'était déclaré le 5 août dans la Drôme n'était « toujours pas fixé » ce samedi soir et la surface brûlée atteint désormais à 378 hectares, ont indiqué les sapeurs-pompiers. L'incendie «progresse sur des massifs inaccessibles. La fixation s'avère complexe et se trouve perturbée par des reprises de feu », a déclaré un membre du poste de commandement (PC) feu des pompiers de la Drôme.

Les interventions des moyens aériens (Pelikan et hélicoptère bombardier d'eau lourd (HBE) « ont permis de limiter la progression » du feu, a pour sa part précisé le préfet de la Drôme. 286 sapeurs-pompiers et bûcherons demeurent mobilisés sur site.

19h18 : L'incendie de l'Aveyron a repris

L'incendie qui s'est déclaré lundi à Rivière-sur-Tarn et Mostuéjouls, dans l'Aveyron, a repris alors qu'il était un peu plutôt « en voie d'être circonscrit», rapporte BFMTV. «50 hectares supplémentaires ont déjà brûlé et 100 sont menacés», a indiqué le préfet, qui a annoncé l'évacuation d'une vingtaine de personnes « à titre préventif». Trois Canadair, un avion Dash et un hélicoptère sont notamment demandés pour combattre les flammes.

17h53: Deux incendiaires présumés arrêtés dans les Ardennes et dans la Sarthe

Selon des informations de BFMTV, deux incendiaires présumés ont été arrêtés vendredi en France. Le premier l'a été dans les Ardennes auChâtelet-sur-Retourne, où il a été découvert à proximité de deux départs de feu. Le suspect était alcoolisé au moment des faits. De l'essence à brûler et un chalumeau ont été retrouvés dans son sac. Il a été placé en garde à vue.

Le second a été interpellé à La Chapelle-d'Aligné (Sarthe), où il aurait tenté d'allumer deux feux, dont un dans un hangar de foin. De l'allume-feu et de l'essence ont été découverts à son domicile. Il a lui aussi été placé en garde à vue.

17h47: Le point sur l'incendie en Gironde

Les autorités ont expliqué ce samedi en fin d'après-midi que le feu de Landiras-II n'est « pas fixé» mais tenu. Selon un nouveau décompte, neuf maisons et plusieurs dépendances ont été détruites dans les incendies. Les sapeurs-pompiers craignent désormais les orages attendus dans la soirée.

Selon Marc Vermeulen, chef de corps SDIS Gironde, « l'enjeu va être d'anticiper un épisode orageux sec, défavorable pour les secours» car susceptible de provoquer des départs de feu en raison du sol qui reste « extrêmement chaud». « La nuit pourrait encore être difficile», a prévenu Fabienne Buccio, préfète de la Gironde, qui s'est toutefois réjouie de l'arrivée d'une vaste délégation de pompiers polonais pour aider ceux français.

17h29 : Le feu dans l'Aveyron « en voie d’être circonscrit»

A Mostuéjouls (Aveyron), l'incendie qui a ravagé 760 hectares au total est « en voie d’être circonscrit et prochainement, éteint » ce samedi, selon la préfecture, qui a interdit « toute activité de chasse ou de destruction par arme à feu se déroulant en pleine nature ».

17h07 : Le feu progresse toujours en Ardèche

Selon Le Dauphiné Libéré, le feu de forêt qui a démarré ce samedi matin à Lamastre (nord de l'Ardèche) progresse toujours. 22 hectares ont déjà été ravagés par les flammes. 110 sapeurs-pompiers sont mobilisés sur place. Ils sont épaulés par des Canadair et un Dash, qui ont effectué près d'une trentaine de largages.

Canadair, Dash, Beech, Dragon... de quels appareils dispose la France contre les feux ?

Pour faire face aux incendies qui ravagent une partie du territoire, la France dispose d'une vaste flotte aérienne, en grande partie détenue par la Sécurité civile. Chaque appareil a ses spécificités. Tour d'horizon dans cet article.

16h01: Toujours 16 départements en vigilance orange

Les températures restent caniculaires ce samedi après-midi «sur l’ouest et le sud-ouest du pays même si elles commencent à baisser légèrement», note Météo-France dans son dernier bulletin. 16 départements sont toujours classés en vigilance orange canicule. La dégradation orageuse quasi généralisée attendue dans la nuit de samedi et dimanche «va marquer la fin de cette vague de chaleur», note l'organisme.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Tweet

(Video) La météo devient folle ... ce que ça va changer pour nous - Documentaire environnement

14h43 : Le feu a repris dans le Jura

Le feu qui ravage la forêt sur le secteur de Cernon depuis mardi soir, et qui était fixé ce samedi matin, a repris en début d'après-midi indique le préfet du Jura. Le Progrès indiqueque cette reprise peut être dueà la chaleur croissante et d'un changement de direction du vent.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

14h32 : 600 vacanciers évacués d'un camping en Ardèche après un départ de feu

Quelque 600 vacanciers ont été évacués d'un camping ce samedi à la mi-journée après un départ de feu à Lamastre, en Ardèche, rapporte Le Dauphiné Libéré.

A ce stade, six hecatres ont déjà brûlé. Trois Canadair interviennent sur cet incendue et 70 sapeurs-pompiers sont mobilisés.

13h30: L'accès à la plupart des forêts interdit dans le Bas-Rhin

Face au risque d'incendies, l'accès à la plupart des massifs forestiers du Bas-Rhin est interdit depuis ce samedi par la préfecture, une première dans ce département.

« Afin de réduire le risque de départs de feux, la préfète du Bas-Rhin a décidé d'interdire l'accès aux bois et forêts » de 155 communes de ce département, précise un arrêté, la mesure s'appliquant jusqu'au mardi 16 août midi.

Impossible pour les automobilistes, cyclistes ou randonneurs de circuler avec un véhicule ou même à pied sur les pistes forestières, sentiers pédestres ou autres chemins ruraux. Même interdiction pour les chasseurs et les pêcheurs.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

13h15 : Le feu de forêt dans la Drôme en propagation «lente»

Dans la Drôme, un feu de forêt et de végétation, qui a brûlé 341 hectares depuis le 5 août, était « en propagation lente », a estimé le colonel des pompiers Philippe Castignol.

(Video) Geomatique 2016 Simon Ricard Mini. Développement durable, Environnement et Lutte aux chang. clim.

13h :Des risques d'inondations et du vent attendus

La fraîcheur et l'humidité tant attendues pourraient devenir contre-productives, avec le risque d'inondations, selon la sécurité civile et des coups de vents qui « pourraient faire repartir le feu », d'après le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse, porte-parole des pompiers de Gironde.

10h08 : Le feu marque « une pause » en Gironde, une progression « limitée »

L'incendie dénommé « Landiras-2 », qui ravage le sud de la Gironde depuis mardi, est « en phase de pause » et sa progression est « désormais limitée », ont annoncé la préfecture et les pompiers du département ce samedi matin.Le bilan de cette reprise de feu, après le gigantesque incendie de juillet à Landiras, est maintenu à 7 400 hectares depuis mardi.

Selon le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse du service départemental d'incendie et de secours de Gironde, « la situation est passée à favorable » et l'incendie « est en phase de pause ». « On reste très vigilants » car « si on ne voit plus de grandes flammes, le feu continue de consumer la végétation et le sol », a ajouté le porte-parole des pompiers de Gironde.

9h25: Le feu est contenu en forêt de Brocéliande

Les sapeurs-pompiers indiquent ce samedi matin que l'incendiequi s’est déclenché à Campénéa, en bordure de forêt de Brocéliandes, dans le Morbihan a ralenti sa progression.« Cette nuit, nous avons contenu le feu tel qu’il était vendredi au soir », a affirmé le colonel Éric Bon, le directeur adjoint du SDIS (Service départemental d’incendies et de secours) d’Ille-et-Vilaine. Selon le dernier bilan des pompiers, près de 400 hectares ont été brûlés. Quelque 300 soldats du feu sont encore présents sur place pour lutter contre les flammes.

Vigilance renforcée autour des feux d'artifice du 15 août

Gérald Darmanin a demandé aux préfets d'« être particulièrement vigilants » voire d'annuler les traditionnels spectacles pyrotechniques du 15 août en raison de « risques accrus d'incendies » alors que la France est confrontée à plusieurs feux de grande ampleur attisés par une sécheresse historique.

Les préfets doivent veiller à ce que les maires observent « une application stricte des dispositions réglementaires » encadrant les feux d'artifice, notamment « les conditions climatiques et météorologiques », le « choix du site », les « distances de sécurité » et la « mobilisation de moyens humains et techniques adaptés ».

Un nombre déjà important de préfectures - Gironde, Landes, Aveyron, Creuse, Corrèze, Drôme, Ardèche, Haute-Garonne, Vosges, Moselle, Côtes-d'Armor, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Finistère, etc. - ont déjà pris des arrêtés d'interdiction d'usage des feux d'artifice.

7h45 : Plus de 750 hectares brûlés en Aveyron

Une reprise importante du feu a été constatée vendredi après-midi du côté deMostuéjouls dans le département de l'Aveyron.Les vents forts et la chaleur caniculaire ont ravivé le feu qui s'était déclaré sur ce secteur lundi dernier.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

7h35 : Des pluies attendues mais...

Les précipitations, attendues à partir de samedi soir, seront insuffisantes pour remédier à la sécheresse historique que traverse le pays, a averti Météo-France, après un mois de juillet où moins d'un centimètre de pluie est tombé en moyenne. Les orages « vont tomber sur sols très secs, avec des risques de ruissellements assez importants » qui ne permettent pas d'absorber l'eau et augmentent les risques d'inondations « et des risques de grêlons », a mis en garde Claire Chanal, prévisionniste, lors d'un point presse vendredi soir.

7h30 : L'autoroute A63 rouverte

En ce samedi classé « rouge » sur les routes de France par Bison Futé, les autorités ont décidé de rouvrir l'A63, qui relie Bordeaux à l'Espagne, fermée depuis mercredi sur une portion de 20 kilomètres.

7h20 : Des habitants dans les Landes ont pu rentrer chez eux

Vendredi soir, les habitants de certains secteurs des communes landaises de Moustey et Saugnac-et-Muret ont été autorisés à rentrer chez eux,

(Video) SBSTTA-24 Informal Session Day 6 // French

7h : En Gironde, le feu « ne progresse plus»

L'incendie « hors norme » de Gironde ne progressait plus vendredi après-midi, grâce à l'intervention de pompiers français désormais épaulés par des renforts européens.

Un mois jour pour jour après les deux incendies gigantesques de Landiras et la Teste-de-Buch en Gironde, la reprise de feu de « Landiras-2 », comme le nomment les pompiers, n'a « plus connu de progression depuis maintenant 48 heures », s'est félicité le directeur départemental des pompiers de la Gironde, Marc Vermeulen lors d'un point presse vendredi en fin d'après-midi.

6h50 : 16 départements en vigilance canicule

16 départements sont encore en vigilance orange pour la caniculece samedi. Selon Météo-France, cette vague de chaleur devrait se conclure dimanche, avec des orages sur la majeure partie de la France. La Corse est, elle, placée en vigilance orange aux orages.

Ces orages seront accompagnés de fortes précipitations localisées, insuffisantes toutefois pour remédier à la sécheresse historique.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Durée, risque de ruissellement... Ce que l'on sait des pluies et orages attendus ce week-end

Les orages et les pluies attendues à partir de samedi pourraient aider à lutter contre les nombreux feux de forêts en cours en France. Au risque, par endroits, de provoquer des inondations en raison d'un sol sec qui aura du mal à absorber ses premières précipitations depuis des semaines.

>> Notre article à lire ici.

Les informations des dernières heures

  • Les orages attendus dès cette nuit sur les Alpes et les Pyrénées, puis à partir de samedi soir dans le reste de la France ne rassurent pas les pompiers. Ils craignent une bascule du vent si des orages passent près des incendies, qui compliqueraient la lutte contre les feux.
  • Des entreprises ont libéré leurs sapeurs pompiers volontaires afin de renforcer le dispositif de lutte contre les feux de forêt.
  • Gérald Darmanin a demandé aux préfets d'être « particulièrement vigilants» voire d'annuler les traditionnels spectacles pyrotechniques du 15 août en raison de risques accrus d'incendies. Les feux d'artifice du mois d'août ont été annulés dans les Vosges.

En Gironde

  • En Gironde, le feu ne progressait plus vendredi en fin d'après-midi, grâce à l'intervention des pompiers français épaulés par des renforts européens.
  • Les habitants de certains secteurs des communes landaises de Moustey et Saugnac-et-Muret ont été autorisés à rentrer chez eux en début de soirée.
  • L'A63, qui relie Bordeaux à l'Espagne, a été rouverte dans la soirée.
  • Le feu est toujours actif sur la côte ouest, et un millier de pompiers sont toujours mobilisés.

En Bretagne, dans la forêt de Brocéliande

  • L'incendie a détruit près de 300 hectares de végétation.
  • Vendredi en fin d'après-midi, il était contenu « aux deux tiers». Les flammes progressent toujours vers l'ouest.

En Ardèche

  • 320 hectares ont été brûlés et le feu a été fixé vendredi après-midi.
  • 50 sapeurs-pompiers restaient mobilisés pour la nuit de vendredi à samedi, et un dispositif de surveillance reste en place jusqu'à la fin du week-end.
  • L'origine du feu n'est toujours pas connue, mais « il y a eu plusieurs mises à feu sur le secteur», selon le Codis.

6h45 : Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à la vague de chaleur et aux feux de forêts qui sévissent actuellement en France.

  • Environnement
  • France - Monde
  • Fil Info
  • Faits-divers - Justice
  • Météorologie - Climat
(Video) Comment limiter le réchauffement climatique à 1,5°C

Lors du quatrième Conseil de défense écologique, le président va proposer ce mercredi ses solutions en faveur de l'écologie, notamment dans les services publics.

Avec un Conseil de défense écologique ce mercredi, puis une excursion jeudi sur la mer de Glace, Emmanuel Macron veut marquer les esprits pour annoncer des mesures en faveur de l'écologie et de la biodiversité , enjeux des prochaines échéances électorales.. Lors du quatrième Conseil de défense écologique ce mercredi, Emmanuel Macron va notamment mettre le cap sur la transition écologique dans les services de l'État.. Le président devrait aussi annoncer la prochaine interdiction des nouvelles chaudières au fioul dans les bâtiments publics.. Toujours dans les colonnes du Parisien , la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, révèle alors que des procédures d'urgence pour permettre des travaux de protection "beaucoup plus rapprochés" seront possibles lorsqu'il y a une crainte pour des vies face aux inondations.. "Nous voulons donner des outils aux élus pour identifier les zones qui sont menacées à moyen terme, c'est-à-dire dans moins de trente ans.. "Le Conseil de défense écologique va augmenter les aires protégées pour couvrir 30% de notre territoire par des classements en réserves naturelles, en parcs nationaux, en parcs naturels régionaux", a précisé le chef de l'État dans une interview au Dauphiné Libéré et aux quotidiens du groupe Ebra .. Interrogé par le quotidien régional, le président de la République estime que "nous avons une chance historique, c'est le nucléaire , qui est la production non intermittente la plus décarbonée au monde".. "Si j'impose ce renouvellement seulement aux camions de la région, je les tue, car des camions viendront d'Espagne ou de Roumanie.. En janvier, les ONG de défense de l'environnement ont dénoncé, à l'instar de Nicolas Hulot avant de claquer la porte du gouvernement en 2018, le "grand écart" entre les "petits pas" du gouvernement pour le climat et les discours d'Emmanuel Macron.. "Emmanuel Macron s'est posé en champion du climat sur la scène internationale.. La chronique d'Aurelien Saussay. La chronique de Christophe Donner. La chronique de Frédéric Encel. La chronique de Frédéric Filloux

Le chef de l’Etat, qui a reçu lundi à l’Elysée les 150 membres de la Convention citoyenne, se dit prêt à consulter les Français en 2020, puis en 2021, sur les questions liées à la lutte contre le réchauffement climatique.

Face aux 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat, réunis lundi matin à l’Elysée , Emmanuel Macron s’est engagé à mener non pas un mais deux référendums sur l’environnement.. Lire aussi Réviser la Constitution, autoroute à 110 km/h, plus de vrac… : les principales propositions adoptées par la convention citoyenne pour le climat Plus surprenant, le chef de l’Etat s’est aussi engagé à « laisser ouverte la possibilité de conduire dès 2021 un référendum sur la base de l’article 11 de la Constitution, sur un ou plusieurs textes de lois » reprenant les propositions de la Convention.. » Plusieurs des propositions seront abordées lors d’un conseil de défense écologique, qui se tiendra « d’ici fin juillet » sur les questions de biodiversité, d’environnement et de climat.. De même, Emmanuel Macron s’est dit « en désaccord » avec la proposition de taxer à 4 % les dividendes des entreprises supérieurs à 10 millions d’euros pour « participer à l’effort de financement collectif de la transition écologique » .. Sur la forme, enfin, Emmanuel Macron s’est dit déterminé à créer d’autres conventions citoyennes, pour associer davantage les Français aux décisions.. Une décision qui doit permettre de pérenniser le succès du grand débat qui avait suivi la crise des « gilets jaunes », espère-t-on à l’Elysée.

En déplacement à Chamonix, le chef de l'État devrait annoncer des mesures en faveur de l'écologie, une des priorités de sa fin de quinquennat.

Emmanuel Macron se met au vert, à l'occasion d'une visite à Chamonix.. Il va notamment passer la nuit de mercredi à jeudi en altitude, puis visiter la mer de Glace.. Une opportunité qu'il va saisir pour promouvoir des mesures en faveur de l'écologie et de la biodiversité, au cœur des prochaines échéances électorales.. Le conseil a également annoncé la création d'une aire protégée du site du Mont-Blanc d'ici à la fin de l'année.. C'est pour donner plus de poids aux mesures de protection du Mont-Blanc et promouvoir l'action du nouvel Office français de la biodiversité, lancé en janvier, que le chef de l'État a décidé de passer un jour et demi dans le massif du Mont-Blanc.. Mercredi soir, il empruntera un petit train pour gagner le refuge du Montenvers, à 1 913 mètres d'altitude, où il dînera avec des experts pour discuter de l'impact du réchauffement climatique.. Jeudi matin, le président descendra les 500 marches qui mènent à la célèbre mer de Glace.. Son recul ces dernières années – plus de 120 mètres au cours du siècle dernier – est l'illustration la plus spectaculaire de l'impact du réchauffement en France.. De retour à Chamonix, Emmanuel Macron doit ensuite détailler des mesures de protection du Mont-Blanc et de son écosystème, menacés par la surfréquentation et les incivilités des visiteurs.. « Je ne peux pas interdire aux camions de passer », a-t-il lancé dans une interview au Dauphiné libéré en préconisant une politique européenne de renouvellement du parc de camions.

Face aux évènements climatiques extrêmes, les élus demandent une remise à plat des moyens, de l'organisation et du financement de la sécurité civile.

Plus de 2 500 pompiers de Gironde et d’autres départements, avec le renfort de huit Canadairs et deux avions Dash mobilisés selon la préfecture de Gironde, tentaient toujours de circonscrire, mercredi 20 juillet, les deux incendies qui se sont déclarés, le 12 juillet, à La Teste-de-Buch (limitrophe d’Arcachon, accidentel) et à Landiras (dans le sud du département, d’origine criminelle).. Le bilan environnemental de ces «mégafeux » de forêt est épouvantable et ne cesse de s’alourdir : à ce jour, plus de 20 000 hectares sont partis en fumée dont 6 500 dans la forêt domaniale de La Teste, classée forêt d’exception.En huit jours, les deux foyers ont ravagé près du double de la surface totale qui brûle, en moyenne, sur l’ensemble du pays chaque année (11 000 hectares).. «Comme toujours dans ces situations, les maires sont un relais extraordinaire », soulignait Bernard Lauret, maire de Saint-Émilion et président de l’Association départementale des maires de Gironde, le 18 juillet, dans Maire info , louant l’élan de solidarité des élus et de leurs administrés, en première ligne pour gérer la logistique alors que le feu continuait de gagner du terrain.. Dès le 19 juillet, alors que les incendies n’étaient pas circonscrits, les présidents des départements de la Gironde et des Landes adressaient une lettre au chef de l’État en l’objurguant de bâtir «un plan national de résilience contre le risque incendiaire ».. En déplacement à la Teste-de-Buch et à Landiras, le 20 juillet, le président de la Rébublique a admis la nécessité d’« améliorer le déploiement des moyens nationaux » en évoquant «une capacité nationale de maintenance » et des «pré-positionnements régionaux » (lire ci-dessus).. Il faut une véritable politique publique sur le sujet du volontariat », soulignait Grégory Allione, président de la FNSPF, le 15 juin, lors d’une table ronde organisée au Sénat par la « Mission de contrôle relative à la prévention des mégafeux et à la lutte contre l’intensification et l’extension du risque incendie » créée sur le sujet, en mai, par la Haute assemblée (elle rendra ses propositions à l’automne).. La lutte contre les risques majeurs est une priorité de l’AMF, qui a créé un groupe de travail sur le sujet «pour soutenir les maires dans leur effort de prévention et de gestion des risques ».. De son côté, le président de l’ADF a indiqué qu'" à l'issue de la période estivale", il organisera une réunion " pour identifier, en lien avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, les problématiques à l'échelle du pays et réfléchir, avec l'État, à l'adaptation de nos moyens humains et matériels de lutte contre les phénomènes météorologiques extrêmes ". ". Aux côtés du maire de La Teste-de-Buch, le président de la République a annoncé qu’un «grand chantier national sera lancé pour replanter et gérer la forêt différemment ».L’État aidera les professionnels du tourisme (campings notamment) à reconstruire «mais il faudra rebâtir avec des règles différentes », a-t-il souligné en précisant que l’État «édictera ces règles très vite ».. Les élus des communes forestières veillent, avec l’Office national des forêts (ONF), les sapeurs-pompiers et les propriétaires, à l’entretien des massifs et à l’application des mesures préventives dans le cadre de la défense de la forêt contre l’incendie (DFCI : débroussaillement, aménagement des points d’eau, création et entretien des pistes, règlementation des usages…).Mais ce volet préventif est perfectible.. Dans un autre rapport sur la forêt usagère de la Teste-de-Buch, remis au gouvernement en janvier dernier, le CGEDD déplorait «l’impossibilité pour le maire de faire procéder aux travaux de DFCI (élargissement des pistes pour le passage des engins de secours) face à l’opposition procédurière des multiples usagers et propriétaires.. Enfin, le Sénat a pointé, dans un rapport de juillet 2021, les ratés de la réforme, en 2011, de la défense extérieure contre l’incendie (DECI, alimentation en eau des secours), très coûteuse pour les petites communes, qui aboutit à ce que «6 à 7 millions de personnes ne sont pas couvertes par cette protection ».. Dans un communiqué publié le 20 juillet, la Fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR) et l’Association des maires ruraux de France (AMRF) «alertent de nouveau l’État sur l’urgence de renforcer les services publics forestiers » pour soutenir les actions des élus en faveur de la préservation et «de la gestion durable » de la forêt.

Comité de défense écologique, lancement de l’Office français de la biodiversité, protection du Mont-Blanc… A quelques semaines des municipales, où EE-LV pourrait confirmer sa performance des européennes, le Président se démultiplie pour mettre en avant son supposé «virage vert».

Comité de défense écologique, lancement de l’Office français de la biodiversité, protection du Mont-Blanc… A quelques semaines des municipales, où EE-LV pourrait confirmer sa performance des européennes, le Président se démultiplie pour mettre en avant son supposé «virage vert».Développer. Le regard accablé, il se fera raconter par des experts l’inexorable effacement de ce paysage admiré pendant des siècles : depuis le début des années 2000, le glacier perd en moyenne, chaque année, jusqu’à 3 mètres d’épaisseur.. Au lendemain d’une réunion à l’Elysée du Conseil de défense écologique, cette visite symbolique sera le point d’orgue d’une séquence censée illustrer l’engagement du chef de l’Etat pour la protection de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique.. Mercredi matin l'eurodéputé vert Yannick Jadot ironisait sur BFM TV : «On peut sourire du fait que le Président convoque ce comité de défense écologique quelques semaines avant une échéance électorale.» Très en colère, la députée Delphine Batho annonçait de son côté que tout en fustigeant la «politique antiécologique» du gouvernement, son parti, Génération Ecologie, allait saisir la Commission des comptes de campagnes sur ce déplacement «à caractère manifestement électoral».. «Il a aggravé les atteintes à la biodiversité», «facilité la chasse à la tourterelle» et «revu à la baisse» les engagements de la France pour la réduction des gaz à effet de serre.. S'il est vrai que le Haut Conseil pour le climat (HCC), instance indépendante mise en place par Emmanuel Macron, a constaté dans un rapport publié le 25 juin que la France n'avait pas respecté ses objectifs de réduction d'émissions, le gouvernement s'estime victime d'un acharnement visant à le discréditer.. Après le vote espéré de la réforme des retraites, il souhaite que la majorité et l'exécutif «se mobilisent à fond» cet été sur une petite dizaine de sujets qu'il baptise poétiquement «des enchantements simples».. Inhabituellement offensive, sa ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, estime dans le Parisien n'avoir «aucune leçon à recevoir» d'EE-LV qui a gouverné de 2012 à 2014 sous François Hollande : «Ont-ils fermé des centrales à charbon, la centrale nucléaire de Fessenheim ?. Avec sa ministre, le chef de l’Etat s’est ensuite rendu en Haute-Savoie, au refuge du Montenvers, à près de 2 000 mètres d’altitude, pour un dîner avec des experts de la biodiversité.. Il devrait notamment annoncer des mesures de protection du massif du Mont-Blanc et de son écosystème, menacés par la surfréquentation et les incivilités des quelque 20 000 visiteurs qui tentent chaque année l’ascension.. «Il nous manque un corpus idéologique avec un positionnement clair sur les questions de la décroissance, de l'économie de marché et du développent durable», ajoute le député, qui estime que son mouvement aurait vocation à faire alliance avec l'aile pragmatique d'EE-LV, incarnée par Yannick Jadot.. Dans le même esprit, 46 députés de la majorité, «déterminés à faire de l'objectif de neutralité carbone une boussole», ont écrit début janvier au Premier ministre pour demander qu'une «étude d'impact climatique» soit imposée à tous les textes de loi touchant à l'environnement.. Mais au-delà de ces initiatives, le véritable crash-test écolo de Macron est programmé pour début avril, quand il décidera ce qu'il retient des propositions que lui aura remises la Convention citoyenne sur le climat .. Installée en octobre, cette assemblée de Français tirés au sort planche sur les moyens de réduire d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, le tout «dans une logique de justice sociale».

De vastes étendues de pinède noircie dans le sud-ouest de la France doivent être replantées et des maisons et des entreprises reconstruites « selon des règles différentes » dictées par la crise climatique, a déclaré Emmanuel Macron, alors qu’il appelait à une flotte européenne d’avions pour lutter contre les incendies de forêt. Une semaine de chaleur de plus de 40 ° C – faisant partie d’une tendance mondiale à la hausse des températures, largement attribuée par les scientifiques à l’activité humaine – a causé la misère de le Portugal au Royaume-Uni, battant des records et alimentant des incendies qui ont ravagé des dizaines de milliers d’hectares de terres. En France et en Espagne, six fois plus de forêts et de landes ont été ravagées par le feu cette année, et au Portugal trois fois plus, que la moyenne des 15 dernières années, les chiffres montrent. En Hongrie, la superficie brûlée, bien que beaucoup plus petite, est près de 50 fois supérieure à la normale. Le président français a salué en héros certains des près de 2 000 pompiers qui ont combattu deux énormes incendies dans le sud-ouest France qui depuis la semaine dernière ont détruit plus de 20 000 hectares de forêt, forçant l’évacuation de 37 000 personnes de leurs maisons. En visite dans le département de la Gironde, Macron a salué la « formidable chaîne de solidarité humaine réunie pour vaincre la bête que sont ces incendies de forêt » et il a promis un « grand projet national » de reconstruction. « Maintenant, nous allons stabiliser le feu, poursuivre la victoire et reconstruire », a déclaré Macron aux habitants et aux propriétaires d’entreprises locales, dont de nombreux propriétaires de campings, d’hôtels et de restaurants qui dépendent du commerce touristique estival pour une grande partie de leurs revenus. Les pays méditerranéens « vivent pleinement les conséquences du changement climatique », a-t-il dit, prévenant que tous « devront travailler pour adapter nos concepts de sécurité civile » avec « plus de règles protectrices, un plan de prévention à long terme ». Il a déclaré que la flotte française de 22 avions de lutte contre les incendies était l’une des plus modernes d’Europe, mais que le pays aurait clairement besoin de plus et qu’ils devraient faire partie d’une flotte européenne qui pourrait être déployée dans le bloc des 27 membres. Des températures plus basses et un pare-feu de 300 mètres de large ont contribué à contenir – mais pas encore à éteindre – les incendies de Gironde, ont déclaré des responsables. « Notre bilan est globalement positif. La situation s’est améliorée du jour au lendemain », a déclaré un porte-parole des pompiers. Deux pompiers ont été grièvement blessés dans la nuit. Le ministre français de l’Agriculture, Marc Fesneau, a déclaré que le gouvernement avait déjà affecté 850 millions d’euros à la modernisation de sa flotte d’avions de lutte contre les incendies, ainsi qu’un milliard d’euros pour la replantation d’arbres, mais a reconnu qu’il devrait faire plus. « Nous devons faire face à une situation assez exceptionnelle, on parle de plus de 20 000 hectares touchés en Gironde, 1 500 dans le Finistère et 1 500 dans les Bouches-du-Rhône », a déclaré Fesneau, évoquant les dégâts causés en Bretagne et dans le sud. Feux de forêt continuait de sévir mercredi en Bretagne. Un homme qui était interrogé parce qu’il était soupçonné d’avoir délibérément déclenché l’un des incendies dans le département de la Gironde a été relâché tôt mercredi matin, ont annoncé les autorités, après que la police l’a exclu comme suspect potentiel d’incendie criminel. Plus de 60 communes françaises ont enregistré mardi leurs températures les plus élevées jamais enregistrées, y compris des ports du nord comme Dieppe, où le mercure a atteint 40,4 °C, et Boulogne, qui a enregistré 39,6 °C, deux degrés de plus que son précédent record. Un pompier tente d’éteindre les flammes près de Mégare, à l’ouest d’Athènes. Photographie : Petros Giannakouris/AP Ailleurs, les pompiers grecs ont largement pris le dessus dans leur bataille contre un incendie de forêt qui a fait rage pendant une deuxième journée dans les banlieues à flanc de montagne au nord d’Athènes et qui avait forcé des centaines de personnes à fuir. « Pour la plupart, le feu est en déclin », a déclaré un porte-parole des pompiers. Près de 500 pompiers, 120 véhicules, neuf avions et 10 hélicoptères combattaient l’incendie dans les banlieues de Penteli, Pallini, Anthousa et Gerakas, où vivent environ 90 000 personnes. Un autre incendie s’est déclaré mercredi matin à Mégare, à l’ouest d’Athènes, et le gouvernement grec a demandé aux pays européens d’envoyer des pompiers. Une équipe de Roumanie a aidé à lutter contre l’incendie de montagne de mardi. Armando Silva, le chef de la protection civile de la région nord du Portugal, a déclaré que la hausse des températures et les vents violents rendraient plus difficile la lutte contre un énorme incendie de forêt qui avait brûlé 10 000 à 12 000 hectares depuis dimanche autour de la municipalité de Murca. En Espagne, où les équipes de pompiers luttaient contre les incendies dans cinq régions différentes, le service météorologique national prévoyait des températures plus élevées pour la fin de la semaine, tandis qu’en Italie des incendies de forêt ont continué de brûler dans plusieurs zones, dont une qui menaçait de laisser une partie de la ville de Trieste, au nord-est, sans électricité ni eau. Les pompiers près de la ville de Lucques, dans la région centrale de la Toscane, ont combattu un incendie de forêt pendant une troisième journée consécutive qui avait détruit environ 560 hectares (2,15 miles carrés) de forêt, ont annoncé les autorités, et forcé l’évacuation d’environ 500 personnes. « Certains fronts se sont renforcés à cause du vent », a déclaré le gouverneur de la région, Eugenio Giani. Dans le nord-est du Frioul-Vénétie Julienne, les gens ont été invités à rester à l’intérieur en raison de l’épaisse fumée provenant de la région de Carso à la frontière de la Croatie et de la Slovénie. Inscrivez-vous à First Edition, notre newsletter quotidienne gratuite – tous les jours de la semaine à 7h00 BST Quatorze villes italiennes, dont Rome, Milan et Florence, devraient être mises en alerte de canicule la plus élevée du pays jeudi, contre neuf mercredi, avec des températures qui devraient atteindre 40 ° C dans le nord et le centre du pays. La Grande-Bretagne a dépassé 40 ° C pour la première fois mardi, brisant son précédent record de 1,6 degré. Les pompiers de Londres ont enduré leur journée la plus chargée depuis la seconde guerre mondialeet mercredi les ingénieurs se sont précipités pour réparer voies ferrées déformées.

Une semaine de chaleur de plus de 40 ° C – faisant partie d’une tendance mondiale à la hausse des températures, largement attribuée par les scientifiques à l’activité humaine – a causé la misère de le Portugal au Royaume-Uni, battant des records et alimentant des incendies qui ont ravagé des dizaines de milliers d’hectares de terres.. Le président français a salué en héros certains des près de 2 000 pompiers qui ont combattu deux énormes incendies dans le sud-ouest France qui depuis la semaine dernière ont détruit plus de 20 000 hectares de forêt, forçant l’évacuation de 37 000 personnes de leurs maisons.. Armando Silva, le chef de la protection civile de la région nord du Portugal, a déclaré que la hausse des températures et les vents violents rendraient plus difficile la lutte contre un énorme incendie de forêt qui avait brûlé 10 000 à 12 000 hectares depuis dimanche autour de la municipalité de Murca.. En Espagne, où les équipes de pompiers luttaient contre les incendies dans cinq régions différentes, le service météorologique national prévoyait des températures plus élevées pour la fin de la semaine, tandis qu’en Italie des incendies de forêt ont continué de brûler dans plusieurs zones, dont une qui menaçait de laisser une partie de la ville de Trieste, au nord-est, sans électricité ni eau.. Les pompiers près de la ville de Lucques, dans la région centrale de la Toscane, ont combattu un incendie de forêt pendant une troisième journée consécutive qui avait détruit environ 560 hectares (2,15 miles carrés) de forêt, ont annoncé les autorités, et forcé l’évacuation d’environ 500 personnes.. Dans le nord-est du Frioul-Vénétie Julienne, les gens ont été invités à rester à l’intérieur en raison de l’épaisse fumée provenant de la région de Carso à la frontière de la Croatie et de la Slovénie.

Videos

1. HLD on Natural Solutions: Combating Climate Change by investing in Africa’s Natural Carbon Sinks
(AfDBGroup)
2. Valuation of Ecosystem Services: Contingent Valuation
(Conservation Strategy Fund)
3. LE CONSEIL D'ÉTAT CONDAMNE MACRON POUR SON INACTION CLIMATIQUE
(BLAST, Le souffle de l'info)
4. Santé humaine, santé environnementale : débat avec Jean Jouzel
(Fondation Jean-Jaurès)
5. L'exploration de questions culturelles et sociales à l'aide de supports audiovisuels
(Columbia Maison Française)
6. Convention citoyenne pour le climat - jour 2 - session 3
(Conseil économique social et environnemental)

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Francesca Jacobs Ret

Last Updated: 08/20/2022

Views: 5561

Rating: 4.8 / 5 (48 voted)

Reviews: 87% of readers found this page helpful

Author information

Name: Francesca Jacobs Ret

Birthday: 1996-12-09

Address: Apt. 141 1406 Mitch Summit, New Teganshire, UT 82655-0699

Phone: +2296092334654

Job: Technology Architect

Hobby: Snowboarding, Scouting, Foreign language learning, Dowsing, Baton twirling, Sculpting, Cabaret

Introduction: My name is Francesca Jacobs Ret, I am a innocent, super, beautiful, charming, lucky, gentle, clever person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.