Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (2022)

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (1)

    ShareTweet

Ce 16 février 2022, lors de la séance plénière consacrée aux questions posées au gouvernement, à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël MATHA, a été interpellé par l’honorable Edgard OWONO NDONG, quant à l’efficacité du couvre-feu dans la lutte contre le Coronavirus en terre gabonaise. D’autant plus, que le taux de contamination est en baisse, actuellement. Exposant la justesse de la mesure, le membre du gouvernement a laissé entrevoir la possibilité d’un nouvel assouplissement.

«En quoi le couvre-feu de 21h à 5h du matin est une solution efficace dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19?» , a demandé le député du 2ème siège du canton Ellelem, dans le département du Woleu. Dans sa question, l’Honorable Edgard OWONO NDONG a, probablement, voulu attirer l’attention sur les privations de libertés que subissent les populations gabonaises depuis bientôt deux (2) ans. Selon des propos recueillis par nos confrères de l’Union, le ministre MATHA a tenu à balayer, d’un revers de la main, toute volonté de musellement du peuple.

«Le couvre-feu, instauré le 22 mars 2020, est une mesure d’exception et dans le contexte de la pandémie de Covid-19, il est surtout une mesure de prévention de la propagation du virus car, en restreignant les déplacements des populations et en réduisant les interactions sociales, on freine la circulation du virus, évitant ainsi une très forte contamination des populations (…) au regard des faits et si l’on se réfère au satisfecit global qui a été adressé au gouvernement de la République et à notre pays dans la gestion de cette pandémie, il semble évident que le couvre –feu a montré son utilité et son efficacité. Intégré dans un ensemble de mesures, qui se complètent les unes les autres, il a indiscutablement joué sa partition», a – t – il déclaré.

Révélant que l’exécutif n’est pas insensible aux cris de détresse de l’ensemble des Gabonais, le ministre de l’Intérieur a souligné que «le gouvernement, dans le souci de préserver la santé des populations, a été amené à prendre des mesures restrictives mais qu’en fonction de l’évolution de la pandémie et du taux de vaccination, il est évident que nous parviendrons dans les délais très raisonnables, soit à un nouvel assouplissement notable, soit à sa levée définitive». Une perspective très attendue par les citoyens qui ont hâte de retrouver un rythme de vie normale

Articles similaires

Lire aussi Covid-19 /Le grand retour: restez vigilants !

Rubriques Connexes:couvre-feuCovid-19

Jusqu'À La Prochaine6ème sommet UE-UA: face au changement climatique, ABO invite l’Afrique à privilégier sa croissance
À ne pas ManquerAxe Bifoun-Ndjolé: le trafic est rétabli

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (3)

La REDACTION

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (4)

Continuer La Lecture

Vous pouvez aimer

    Toujours présente, Covid-19 ne tue plus au Gabon depuis 2 mois Covid-19: “situation préoccupante et non alarmante”, dixit Jessye ELLA EKOGHA Gabon /Gestion des fonds Covid: le FMI désavoue le Copil citoyen France /Covid-19: retour du port du masque dans les lieux clos Ali BONGO s’adressera à la nation ce 28 juin à 19h45 Covid-19 /Le grand retour: restez vigilants !

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (18)

Le 20 septembre 2022, à Port – Gentil, chef – lieu de la province de l’Ogooué-Maritime, Moussa, un ressortissant malien de près d’une quarantaine d’années a trouvé la mort dans de terribles circonstances. Il est entré en collision avec un camion benne, alors qu’il effectuait des livraisons à bord sur son vélo.

D’après nos confrères du journal en ligne “infos241”, qui rapporte les faits, le drame serait survenu au quartier 2ème pompe, au niveau du centre commercial CECADO, dans le 4ème arrondissement de la capitale économique du Gabon. Le commerçant circulait, à vélo, avec des marchandises accrochées à l’arrière. En essayant de traverser la route, un poids lourd qui roulait en direction de N’tchengué, s’est brusquement mis à klaxonner.

Pris de panique, le commerçant aurait perdu le contrôle de son deux-roues et se retrouva coincé sous les roues arrière de ce camion benne de dix roues. Le malheureux sortit de cette situation, amoché par le poids ferme des roues arrière droites du véhicule.

«Je pense que le chauffeur n’a pas vu le cycliste et le choc a été très violent. À l’arrivée des secours, le cycliste était décédé. Sur cette voie, c’est chacun qui roule comme il veut sans la limitation de vitesse et sans respect du code de la route», a indiqué un témoin à nos confrères. Plusieurs sapeurs-pompiers et une équipe médicale se sont rendus sur les lieux mais n’ont pu constater que le décès, sur-le-champ, de l’infortuné.

La victime a été transportée des pompes funèbres vers la mosquée, où une prière a été dite en sa mémoire suivie de son inhumation au cimetière musulman de N’tchengué. Quant au chauffeur du camion, il a été placé en garde à vue, avant d’être, prochainement, présenté au Procureur de la République. «Il ne s’est vraiment pas ce qui s’est passé. Quand les agents l‘interrogeaient, il était comme étourdi, dans les nuages», a ajouté Colette IWANGOU, une riveraine. Gageons que la lumière sera bientôt faite sur cette terrible affaire.

Articles similaires

Lire aussi Covid-19 /Le grand retour: restez vigilants !

Continuer La Lecture

Société/Environnement

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (20)

Publié

6 heures ago

sur

21/09/2022

Par

La REDACTION

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (21)

Le 19 septembre 2022, à Libreville, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, le Dr Guy Patrick OBIANG NDONG, a fait l’objet d’une audition au cours de la seconde session ordinaire de l’année en cours du Conseil économique, social et environnemental (CESE), centrée sous le thème “la gestion des pensions au Gabon : exigence d’une prestation sociale pour l’amélioration des conditions de vie des retraités”.

Entendu sur les événements récents qui ont secoué le secteur des prestations sociales (retard dans le paiement des pensions, mise sous administration et réforme de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), etc.), le membre du Gouvernement a assuré son auditoire qu’il n’y aucune raison de désespérer : le Gouvernement de la République a pris des mesures pour que la CNSS retrouve ses lettres de noblesse.

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (23)

À l’heure actuelle, le fonctionnement de la CNSS est déficitaire. La structure recouvre 22 milliards de francs CFA par trimestre, 12 milliards affectés aux prestations sociales, aux maladies, accidents de travail, fonctionnement, etc., le reste étant consacré aux pensions qui absorbent, en principe, 19 milliards de francs CFA, ce qui signifie qu’il y a 9 milliards de francs CFA à trouver.

Au cours de cette audition, l’on pouvait noter la présence du directeur général de la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et de l’administrateur provisoire de la CNSS, Christophe EYI. Il est opportun de rappeler qu’en octobre 2021, la caisse a accusé une dette de 18 milliards de francs CFA due à 5.150 retraités au Gabon. De son côté, elle réclame 85 milliards de francs CFA de créances à l’Etat.

Lire aussi Toujours présente, Covid-19 ne tue plus au Gabon depuis 2 mois

Articles similaires

Continuer La Lecture

Société/Environnement

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (24)

Publié

11 heures ago

sur

21/09/2022

Par

La REDACTION

Gabon /Covid-19: le maintien du couvre-feu en discussion (25)

Le 16 septembre 2022, lors de la traditionnelle conférence de presse, le porte – parole de la Présidence de la République, Jessye ELLA EKOGHA, est revenu sur l’importance du fonds de départementale d’investissement de 2 milliards de FCFA que l’Etat va allouer à chaque province.

En effet, le Conseiller spécial d’Ali BONGO estime que ces fonds vont permettre à de jeunes entrepreneurs, installés à l’intérieur du pays, de réaliser leurs projets et, ainsi, participer à l’essor de l’activité économique nationale.

Précise-t-il, «la volonté 1ère du Président de la République, quand il donne ses instructions au Gouvernement, c’est de se dire qu’il ne peut pas y avoir des lieux, dans le Gabon, qui ne bénéficient pas du soutien de l’Etat et qui ne peuvent se développer», a déclaré Jessye ELLA EKOGHA, devant les caméras de nos confrères de la presse présidentielle.

Par ailleurs, comme l’a également souligné le responsable de la Présidence de la République, cette aide, dont va bénéficier l’arrière – pays, devrait permettre de résoudre certains problèmes, d’ordre prioritaire, tels que le développement de ces zones géographiques, la création d’emplois, d’activité économique et, même, de lutter contre le phénomène de l’exode rural.

Parce que «vous avez toutes les forces vives qui vont vers les grandes villes et l’on se retrouve, malheureusement, avec des villages ou de petites localités où il ne reste plus que des personnes du 3ème âge», a – t – il regretté.

Cette question entre dans le cœur même du programme de l’Egalité des chances, prônée par le Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA. Celui de permettre à chaque jeune Gabonais, où qu’il soit situé, d’atteindre la pleine réalisation de soi. «Et c’est là que l’Etat doit pouvoir intervenir afin d’aider», a conclu Jessye ELLA EKOGHA sur la question. Gageons que les objectifs poursuivis de cette initiative seront atteints, pour le plus grand bonheur des populations des zones rurales, surtout des plus jeunes.

Lire aussi Gabon: fin de l’obligation de port du masque

Articles similaires

Continuer La Lecture

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Annamae Dooley

Last Updated: 08/27/2022

Views: 5955

Rating: 4.4 / 5 (45 voted)

Reviews: 92% of readers found this page helpful

Author information

Name: Annamae Dooley

Birthday: 2001-07-26

Address: 9687 Tambra Meadow, Bradleyhaven, TN 53219

Phone: +9316045904039

Job: Future Coordinator

Hobby: Archery, Couponing, Poi, Kite flying, Knitting, Rappelling, Baseball

Introduction: My name is Annamae Dooley, I am a witty, quaint, lovely, clever, rich, sparkling, powerful person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.